Archives pour la catégorie Réseau social

Réseau social des insoumis.

Sur son blog, dans son billet du 7 décembre, Jean-Luc Mélenchon dit  » Ici même, dans le passé, j’ai présenté mes raisonnements sur la relation existante entre les réseaux sociaux et l’émergence du peuple comme acteur politique. Les réseaux ne créent pas le peuple politique mais ils en sont la forme d’expression et d’organisation de base. Cette thèse est esquissée dans mon livre  L’Ère du peuple.    On doit comprendre alors que notre campagne électorale est la mise en œuvre d’un schéma général.  Il est donc vrai que le cœur du mouvement repose sur une plate-forme internet et sur ses satellites. « La France Insoumise » est donc, à maints égards, un réseau social internet.

Pour ma part, je n’irai pas jusqu’à dire cela. Sur jlm2017.fr, il n’y a aucune possibilité de dialogue, tous les commentaires sont fermés ! Nulle part, je ne vois de possibilité de dialogue direct entre insoumis « de base », de possibilité d’exprimer une idée, d’organiser une itnitiative.

En fait, le monde d’internet et de ce qui tourne autour est composé de deux sphères distincte. Une sphère axée sur la communication, dont on parle presque exclusivement, mais il comporte également une autre sphère, beaucoup plus discrète, mais extrêmement riche de possibilités d’échanges et de collaborations qui n’étaient pas envisageables il y a seulement quelques années. C’est de  ce monde-ci que je veux vous parler.

Il existe un « réseau social » participatif, hors de la sphère google, facebook et autres multinationales, où les données personnelles ne sont pas collectées et pas commercialisées. C’est le réseau du monde du logiciel libre, voir le blog de la communauté du logiciel libre, la communauté dispora, avec, par exemple le point d’entrée pour laFrance  de leur réseau social et un outils pour réfléchir, décider et agir ensemble framavox.

Framavox permet de creer des groupes au sein desquels les membres peuvent créer des « discussions », y participent ceux que le sujet intéresse. Et les participants peuvent émettre des propositions sur lesquelles les membres du groupe peuvent se prononcer, un peu à la façon des nuits debout.  Je viens d’y créer trois groupes :

Se rendre sur framavox (une démonstration est proposée, « le GRAS ») se creer un compte et se connecter. pour retrouver ensuite le groupe, je ne sais pas encore trop comment fonctionne la recherche des groupes existants.

le groupe #insoumis  que je propose pour le niveau national  #insoumis

les groupes départementaux #insoumis-  n° de département sur 3 chiffres pour y inclure les départements d’outremer.

J’ai créé le groupe pour mon département  #insoumis-087

vous pouvez faire de même. Je recommande de creer des groupes ouverts (tout le monde peut voir les discussions, mais pas la liste des membres. Je propose de modifier un paramètre dans les paramètres avancés, c’est de cocher la première case pour rendre l’inscription libre, tous ceux qui veulent peuvent se joindre au groupe, cela  évite de devoir accepter chaque de mande d’inscription.Les autres paramètes me semblent convenir (tous les membres peuvent inviter des membres.

Les groupes par circonscription #insoumis-dep- N° de circonscription sur 2 chiffres. J’ai créé le groupe pour ma circonscription :  #insoumis-087-03

Et deux groupes thématiques #insoumis-informatique et #insoumis-legislatives

Et en matière de reseau social proprement dit, il faut aller vers celui du logiciel libre par convergence philosophique  framasphere. Pour se retrouver facilement, une précaution, comme les « marqueurs » ne disposent pas de gestion de synonymes, il vaut mieux choisir le même marqueur, pour être sûr de se retrouver tous. Je propose #insoumis  désolé les filles mais #insoumis et#insoumise ne sont pas équivallent (du point de vues du logiciel incapable de comprendre que c’est la même chose.

Je vous invite à venir m’y rejoindre, même pour juste un essai, vous me direz ce que vous en pensez, en même temps cela pourra servir de démonstration pour montrer ce que l’on peut en faire, y compris pour montrer aux équipes qui gèrent jlm2017.fr. Je suis convaincu que cela peut aider tout notre mouvement. Merci d’avance

Quand à la dissolution du PG dans la France Insoumise, je me demande quand même quelle est le degré de dilution (combien de non PG/PC dans les groupes ?) (même question pour Lille, tiré au sort, vraiment ? dans une solution à combien de % ?)  et pour le choix des candidats, pourquoi ne pas le faire au grand jour, ça ne veut pas dire le faire au niveau local, mais pourquoi ne pas tout mettre à plat, au grand jour ? Ce serait une occasion superbe de montrer qu’avec nous la politique, c’est vraiment différent, et ça pourrait se faire tout de suite, pour répondre aux inquiétudes des « non PG/PC » et cela aurait un énorme retentissement !Législatives, et si on s’y prenait autrement.

Publicités