Mon parcours

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur moi, d’où je viens, par où je suis passé, etc … Je vais essayer ici de tracer les grandes lignes de mes parcours.

Je vais également raconter, en essayant de ne pas être trop long, et de ne pas trop dire « moi je » (je sais bien que certains vont le penser ou vont être sûr que je me vante, mais je vous promet que non)

cela risque de paraître un peu confus, mais cela tient au fait que j’ai commencé ce blog il n’y a pas très longtemps, d’abord pour y publier mes poèmes, et l’accélération de la campagne électorale m’a fait sentir la nécessité de l’utiliser aussi comme outils pour ce que je veux faire en politique, et là c’est devenu urgent, alors je fonce (comme d’habitude) et j’améliorerais au fur et à mesure.

Les débuts

Donc moi, nouveau militant du Parti de Gauche,  un membre de la Gauche Alternative qui me donne un lien vers un ordinateur du PC où on peut créer des groupes, et se propose pour transformer le texte en sous-titre de la vidéo, et à l’époque c’était compliqué, un autre, non encarté, qui vient nous rejoindre pour donner un coup de main, puis un couple à qui on n’a pas demandé de quel parti ils étaient, puis … une dizaine, c’était en 2011, ça a été super efficace jusqu’à ce que les « chefaillons » finissent par étouffer le truc. Pourtant, Gérard Blanchet (le gars de GA) et moi, on s’est battu, surtout quand le PC a décider d’arrêter son ….  ordinateur.  Quel gâchis, quel boulot on aurait pû faire, pas que nous, tous ceux qui auraient eut la possibilité de faire pareil, ou autrement, mais de faire

Au fait, nous, qui nous sommes mis ensembles pour faire ce que nous pensions utile, avec ou sans carte, sans attendre les consignes ni demander d’autorisation, peut-être que nous étions déjà « des insoumis » ?