Les débuts

Les débuts, de mon retour vers la politique, après avoir voté NON en 2005, c’est la découverte de Jean-Luc Mélenchon, l’adhésion au Parti de Gauche,  la transcription des vidéos des meetings et des conférences de JLM.

J’ai milité à L.O. quand j’étais étudiant, puis au PC et à la CGT chez Renault quand j’ai commencé à travailler. J’ai cessé après l’échec des réformateurs du PC. Je me suis passionné pour le référendum de 2005 et j’ai milité, individuellement, autant que j’ai pu.

J’ai découvert Jean-Luc Mélenchon au cours de la pré-campagne présidentielle, à la télé. J’ai éplucher les textes du début, comme la charte: le parti que nous voulons, etc … puis j’ai adhéré au PG.

J’ai alors suivi très régulièrement son blog dont je suis devenu un commentateur régulier. J’essayais d’intéresser mes filles, mais l’une d’entre elles est malentendante et n’arrivait pas à suivre les vidéos, alors j’ai demandé sur son blog si je pouvais me procurer le texte, de nombreuses fois, sans réponse jusqu’au jour où le webmestre que je commenças à énerver m’a dit qu’il n’y avait pas de texte écrit, Jean-Luc préparait ses interventions, traçait quelques schémas, écrivais quelques mots, même pas un plan, puis parlait, parlait..

Jean-Luc répétait « n’attendez pas les consignes », moi, J’ai pensé qu’il serait utile de transcrire ces textes, alors je l’ai fait, c’était pour le meeting de lancement officiel de la campagne place stalingrad à Paris, le 29 juin 20011. je lui ai bien-sûr envoyé le résultat, et j’ai ressenti un grand bonheur quand il en a parlé sur son blog et l’a publiéavec sa mise en page. Et il avait fait mettre sur son blog  une page spéciale pour que des volontaires puissent nous rejoidre ou que d’autres viennent y proposer d’autres initiatives.

Quelqu’un, en marge de l’organisation, a essayé de s’emparer de la chose et a bien failli tout faire capoter en se prétendant « officiellement chargé de … » – je vais en parler dans l’article suivant, j’ai été harcelé, et même temporairement exclut de la possibilité de mettre des commentaires sur le blog de Jan-Luc Mélenchon. Cela avait fait un tollé chez les commentateurs habituels, ce qui m’avait valu d’être réintégré, mais je pense encore plus détesté par certains.

Nous avons poursuivi et nous nous sommes retrouvés bientôt une dizaine. et nous avons transcrit toutes les vidéos des discours et conférences depuis la création du PG jusqu’au remue-méninge de 2011, où j’aurais le plaisir de rencontrer Jean-Luc Mélenchon et d’avoir avec lui un tête à tête d’une dizaine de minutes, un grand souvenir.

Le camarade qui nous a pris en photo (avec l’accord de Jean-Luc) m’a par la suite dit que les photos étaient toutes ratées, (c’est ballot, mais aujourd’hui, j’ai un doute – c’était un professionnel).

Le vendredi après-midi, un atelier impromptu s’organise sur la pelouse, on a évoqué plein de choses possibles à faire, j’ai donné mes coordonnées partout. Je n’ai jamais été rappelé, et rien de ce que nous avions évoqué n’a vu le jour. Dommage, était-ce à la suite de l’intervention d’une quelconque « police politique » ?

A nouveau pression de cette personne qui se disait « responsable officielle chargée de l’équipe de transcription et m’assurait que c’était des professionnels. J’avoue lui avoir passé la main, il faut dire que ça m’avait valu d’être calomnié, dénoncé comme un ennemi personnel de Jean-Luc chaque fois que j’apparaissais dans un groupe de travail ou une discussion.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les débuts »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s