Tribuns de la plèbe – Tribun du peuple.

Le domaine des contrôles citoyens est l’un de ceux où la procédure du tirage au sort me semble la plus adaptée, puisqu’il ne s’agit pas ici de mettre en oeuvre une politique, mais de contrôler de la régularité d’actes, de mesurer l’effet d’une mesure, d’en apprécier éventuellement les difficultés, les manques où les « parades » trouvées par certains, afin d’en améliorer l’efficacité.

Et aussi d’assurer la protection des citoyens contre des agissements intolérables et extrêmement graves. En disant celà, je ne jette absolument pas la pierre au très nombreux magistrats et policiers qui accomplissent leurs missions dans le respect des lois et des principes et idéaux républicains. Mais des faits anciens ou récents montrent qu’il en est parfois autrement.

Je propose de s’inspirer du rôle des tribuns de la plèbe, « tribun » n’ayant pas ici le sens « d’orateur » mais le sens originel, dans l’organisation romaine. Voir par exemple l’article de wikipédia tribun de la plèbe

Je ne suis ni spécialiste de droit, ni historien spécialisé dans l’histoire romaine, juste un citoyen,  qui se souvient d’avoir été marqué par la protection apportée au peuple par le tribun qui s’interposait, et je vais essayer d’exposer mon idée en simplifiant volontairement, et en pensant que tout ceci devra être discuté, affiné, pesé, etc ….

Les tribuns de la plèbe étaient issus du « populus » – le peuple – c’est à dire de toutes les classes de citoyens, sauf des patriciens (l’oligarchie de l’époque). Ils étaient élus pour un an. Je pense personnellement que la fonction à recréer pourrait être particulièrement adaptée au tirage au sort (et sans doute une durée moins longue).

Les tribuns (2 à l’origine, puis 4 puis 10) n’étaient pas à proprement parler des « magistrats », mais ils avaient un pouvoir de même nature. Leur mission s’appelait « l’auxillium » le tribun porte secours à un membre du peuple à l’occasion de l’action judiciaire d’un magistrat, ou un membre du peuple fait « appel au tribun » qui venait alors s’interposer physiquement pour le protéger. Il utilisent alors leur pouvoir d' »intercessio » sorte de véto qu’ils peuvent mettrent à une action, au vote d’une loi, ….

Ils avaient également  gagné, avec la reconnaissance de la plèbe, le pouvoir de « vengeur public » leur permettant de poursuivre des délits comme « mal répartir le butin » (lire détournement de fonds publics », utiliser l’armée à des fins privés (lire …. vous allez trouver ce à quoi je pense) ou faire la guerre illégalement, ou trahison (ou nuire aux intérêts fondamentaux de l’état).

Je propose donc de s’en inspirer pour que justice et police soient placés sous le contrôle du peuple puisque la justice est rendue « au nom du peuple »

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tribuns de la plèbe – Tribun du peuple. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s