Les mots pour se battre

Accords du GATT, argent du beurre
Accords de paix, gosses qui meurent.
Mourir en traversant la rue,
Ça s’appelle une balle perdue ?

Et en direct à la télé,
Ce soir là, l’audience est montée !


Je ne veux plus fermer ma gueule !
Je ne veux plus les laisser seuls !

Sacs de riz, mains enfantines,
Se battre contre la famine,
Au Darfour ou en Éthiopie
Est-ce que c’est vraiment ça la vie ?

Plus de direct à la télé,
Et vous croyez que c’est réglé ?


Je ne veux plus fermer ma gueule !
Je ne veux plus les laisser seuls !

Cache-cach’, passer la frontière
Pour s’évader de la misère !
Le rivage est trop éloigné,
T’aurais du apprendre à nager !

Coco, resserre sur le malheur,
Et ça passera au vingt heures !


Je ne veux plus fermer ma gueule !
Je ne veux plus les laisser seuls !

Ah, j’ai vu un carton bouger !
Au pied du mur, là, à coté !
Arrête, je t’assure, ce n’est rien,
Un SDF , y’en a dans l’coin!

Ça ne passe pas à la télé,
Pourtant ça se passe à coté !


Il ne faut plus les laisser seuls !
Je ne fermerai pas ma gueule !

paroles de Jacques Bohly, mars, octobre 1994,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s